Voici l’heure du bilan de mon 1er semestre en BTS Esthétique-Cosmétique. J’espère qu’il sera intéressant pour celles qui ne s’y destinent pas, utile pour les personnes dont cette voie se dessine ainsi que des souvenirs pour celles qui on vécu les mêmes événements!

Pour commencer, je tiens à préciser que je possède un baccalauréat Littéraire depuis 2009 ainsi qu’une licence en Information-Communication depuis 2012. J’ai donc cédé à la tentation cosmétique par pure passion pour ce domaine!

Le Cadre:

C’est ainsi qu’à la rentrée de septembre 2012 j’ai pris le chemin de l’école, celui de l’école Peyrefitte Esthétique. C’est une école privée de très bonne réputation se situant à Lyon pour ma part ainsi qu’à Aix-les-Bains.

Autant vous le dire tout de suite, le premier semestre n’a pas été de tout repos! Changement de lieu, de décor et d’univers, ça a été radical. Les deux choses les plus difficiles pour moi ont été d’une part de retourner à un système scolaire très encadré comme le lycée (le suivi des absences, le suivi des notes, les professeurs…). Autant dire que sortant d’un cursus universitaire durant près de trois années, le retour à ce système ne fut pas des moindres.
Second élément difficile à gérer, les personnes de ma classe arrêtant le cursus au début et en cours d’année… Effectivement, 12 des 22 personnes la constituant ont décidé d’arrêter l’école pour cause de mauvaise orientation ou bien de niveau trop élevé. Alors comme vous vous en doutez, lorsque l’on voit autant de personnes abandonner, il s’opère une grosse remise en question générale!

Les matières:

Ce BTS Esthétique-Cosmétique comporte pas moins de 18 matières au total. Ces matières se divisent en 3 catégories: les matières pratique (Maquillage, Beauté des mains/pieds, Epilation et Soin visage soit une durée totale de 10h/semaine), les matières générales (Français, Anglais) et scientifiques (Physique-Chimie, Biologie générale/Biochimie, Biologie Cutanée, Cosmétologie) ainsi que les matières de vente et gestion de l’entreprise (Gestion, Economie, Droit, Marketing et vente).

Les professeurs:

Je dois bien avouer que malgré le fait que mes professeurs soient toujours derrière nous comme au lycée ce qui me dérangeait beaucoup au départ, j’ai la chance d’avoir dans l’ensemble de très bons professeurs. Ils sont compréhensifs mais très exigeants et veulent que l’on donne le meilleur de nous-même pour réussir.

Le travail des cours:

Il ne faut en aucun cas sous-estimer cette filière qui malgré sa mauvaise image est très complète et complexe.
Il faut savoir qu’une semaine de cours en BTS Esthétique-Cosmétique équivaut à  environ 35 heures. Si l’on veut obtenir de bonnes notes et ne pas se sentir « dépasser par les événements » il faut absolument s’organiser de la meilleure manière qui soit si l’on veut réussir au mieux. En effet, les cours étant nombreux et les semaines étant assez intenses, il faut s’aménager des pauses et des moments de liberté pour souffler c’est essentiel vu l’intensité et la masse de travail!
Pour ma part, afin de ne pas me sentir débordée et prise au dépourvu, chaque soir, je relis tous les cours effectués dans la journée, ainsi que ceux effectués la semaine précédente et qui sont prévus le lendemain. Je fais également mes devoirs d’une semaine à l’autre pour être tranquille dans les révisions.

Les Devoirs Surveillés:

L’école a une organisation bien spécifique en ce qui concerne les devoirs surveillés. En effet, chaque classe (CAP/ BP/ BAC PRO/BTS) se voit aménager une plage horaire de 4 heures sur un jour de semaine et cela une semaine sur deux. Pour ma part, le créneau des DS est le vendredi de 8h à 12h.
J’aime beaucoup cette méthode qui permet de réviser chaque semaine et par conséquent d’apprendre au fur et à mesure pour ne pas oublier l’objectif final: l’obtention de l’examen.

Les notes:

Pas de surprise, pour obtenir de bonnes notes, il faut être motivé, organisé et travailler. Fournir des efforts pour obtenir des bonnes notes et réussir c’est primordial! De plus, et surtout dans les matières pratique, il ne faut pas hésiter à pratiquer en dehors des cours pour bien acquérir les bases et les techniques.

L’ambiance de la classe/école:

J’ai de la chance d’être dans une classe à effectif réduit (nous ne somme plus que 10 à présent). De plus, nous nous entendons tous parfaitement et de ce fait, l’ambiance est conviviale et propice à l’entraide et à la bonne humeur!

Et vous les filles ? Quel est votre cursus ? Si vous venez d’un cursus en esthétique, qu’en avez-vous pensé ?

Publicités